claire.pngCLAIRE MOUGENOT

Diplomée de l'EDHEC BUSINESS SCHOOL, j'ai fondé Luz en 2012 avec mon amie d'enfance Virginie COURTIN. 
Je rentrais de 2 ans ou j'avais vécu en Argentine et pendant lesquels j'avais découvert de nouvelles horizons et une nouvelle manière de penser . 
Qui ne revient pas de l'étranger avec pleins d'idées folles et l'envie de tout bousculer?
L'approche écologique de notre époque m'a paru essentielle: entreprendre un projet mais en prenant en compte notre environnement. 
C'est Virginie qui a tout de suite dit: le MAILLOT DE BAIN! Marre de ne pas trouver des maillots sympas, abordables et sexys parce qu'il faut se l'avouer essayer un maillot de bain pour la plupart d'entre nous c'est une épreuve! 

On a donc fait le pari osé de lancer une marque de maillots de bain socialement responsable, c'est-à-dire naturellement éthique , pour vous..

Alors MERCI à vous, j'espère que cette belle aventure va continuer parce que dans la LUZ TEAM on aime ce qu'on fait, on adore vous surprendre et vous faire plaisir et SURTOUT on adore vous voir en maillot de bain!

 


alix.pngALIX MOUGENOT

Diplomée d’un MASTER en MANAGEMENT, Claire et Virginie me proposèrent de rejoindre Luz.
Suivant et participant depuis 3 ans le développement de Luz je répondis tout naturellement OUI! 
Etant férue de mode et convertie à l'écologie par ma soeur mon crédo est devenu "l'éco design, la mode de demain"!

Le pari osé de Luz est un vrai défi au quotidien pour pouvoir combler nos Luztiques!
En espérant vous voir de plus en plus nombreuses porter les maillots Luz.

Be Sexy , Feel Good 



Alice.png
ALICE LEBEGUE

Diplômée de l’Académie Charpentier en 2010, mes aspirations professionnelles m’ont conduite dans divers domaines artistiques.

Ce qui m’a tout de suite plu et touché chez Luz, une approche nouvelle et solidaire dans la manière de créer, de penser et de produire ses maillots.Proposer et mettre en valeur auprès des consommateurs tant une ligne chic et sexy de produits que leur conception dans des matériaux éthiques est loin d’être un pari évident. En effet les préjugés sont nombreux vis-à-vis des modes de confection responsables.

Je suis aujourd’hui certaine que l’avenir, y compris celui de la mode, se trouve dans le respect de l’humain et de la planète et qu’il faut à tout prix prendre en compte cette idée dans notre façon de vivre et de consommer.

J’emprunte souvent à st Exupéry cette réflexion « être homme, c’est précisement être responsable. C’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à batir le monde. »